Histoire

L’Association bancaire de Saint-Marin a été créée le 5 décembre 2002, légalement reconnue par décret du Commissaire de la loi le 6 février 2003 (décret enregistré le 13 février 2003 sous le numéro 1856) et inscrite au registre général des associations du tribunal de Saint-Marin sous le numéro 163.

L’Association compte parmi ses associés la majorité des banques et groupes bancaires opérant sur le territoire de Saint-Marin et, depuis le début de son activité, elle s’est dotée d’une structure organisationnelle interne fonctionnelle à la poursuite de ses objectifs statutaires, en recourant également à la précieuse contribution mutuelle apportée par ses banques membres dans le cadre des organes décisionnels et techniques-consultatifs établis.

Afin de mieux faire face aux évolutions du secteur bancaire et financier, soutenir son développement, le soutenir dans son adhésion aux standards internationaux et le réorganiser, également dans un contexte international, l’Association a lancé un canal de dialogue direct avec les Institutions et les Autorités et a établi un réseau de contacts avec les acteurs du territoire et, plus récemment, avec les Associations étrangères correspondantes grâce aux canaux privilégiés offerts par le réseau de la Fédération Bancaire Européenne auquel elle adhère, en tant que membre associé, depuis mai 2014.

En particulier, l’Association a offert sa contribution technique aux institutions et autorités de Saint-Marin, si bien en ce qui concerne la législation en vigueur dans le secteur dans lequel elle opère, qu’en prenant des initiatives de projets plus larges comme, par exemple, « Titano 2018 » et « Progetto NPL », présentées lors d’événements dédiés qui ont eu lieu, respectivement, en décembre 2012 et mars 2017.

De même, afin de soutenir la pleine intégration des banques saint-marinaises dans le système de paiement européen, l’Association a participé activement au processus d’adhésion au SEPA et, par l’intermédiaire de son représentant dans le collège concerné, participe aux travaux du conseil d’administration du système du Conseil européen des paiements depuis 2014.

En ce qui concerne le présent, l’Association continue à rechercher des stratégies de développement sur mesure qui, également à travers l’amélioration des opérations en ligne et l’exploration de la frontière du fintech, permettront aux opérateurs bancaires saint-marinais d’entrer en concurrence sur les marchés internationaux, marchés auxquels elle espère que les sujets autorisés domestiques pourront avoir accès dès que possible, tant par la signature d’accords spécifiques au niveau de l’Autorité de surveillance qu’à la suite de la signature de l’Accord d’association avec l’UE, pour lequel elle propose d’agir en tant que facilitateur technico-institutionnel.

Lignes d’action

San Marino, 2 juillet 2018
L’Association bancaire de Saint-Marin entend donc être un protagoniste dans la réforme du système bancaire, qui est fondamentale pour la…
En découvrir plus

Projet NPL

San Marino, 27 juin 2018
Le projet est une contribution concrète et opérationnelle à la résolution du problème de la NPL, en accord avec les…
En découvrir plus

TITANO 2018

San Marino, 27 février 2018
La nécessité de réaliser une étude visant à réorganiser le système financier de Saint-Marin – à la fois pour le…
En découvrir plus